Dossier médical partagé
14
Fév

Que va changer le dossier médical partagé ?

Après 15 ans de débats, le dossier médical partagé (DMP) a été officiellement lancé le 06 novembre 2018  par la ministre de la Santé. Ce carnet numérique conserve et sécurise les informations de santé d’un patient. Il est gratuit, confidentiel et sécurisé. Chaque personne bénéficiant d’un régime de sécurité social peut disposer d’un dossier médical partagé. Nous vous expliquons plus en détail son utilité.

Le contenu du dossier médical partagé

Le dossier médical partagé recense au même endroit toutes les informations essentielles du patient. Il est accessible sur internet. Ce dossier se veut hautement sécurisé et les données sont stockées chez un hébergeur agréé, sélectionné par le ministère. Il permet la fluidification des parcours et des échanges d’informations entre les différents professionnels de santé.
Il contient des renseignements sur les pathologies en cours, les antécédents, les allergies médicamenteuses, les vaccinations et les dates des derniers dépistages (frottis…). Des comptes rendus de consultations, d’analyses biologiques, d’examens radiologiques ou d’hospitalisations ainsi que les courriers des spécialistes sont également intégrés au dossier.

Ce dossier médical partagé présente de nombreux avantages pour le pharmacien :

  • Avoir un accès immédiat aux informations du patient
  • Eviter de fournir des traitements déjà donnés par un confrère
  • Eviter les interactions médicamenteuses
  • Faciliter le suivi du patient notamment lorsqu’il souffre d’une maladie chronique ou de longue durée

 

L’historique de toutes les prescriptions et remboursements depuis deux ans est systématiquement versé par l’Assurance maladie dans chaque dossier ouvert. Ces informations permettent d’éviter les actes redondants ou les interactions médicamenteuses.
Au printemps 2019, les patients pourront également y faire figurer leurs directives anticipées comme leurs souhaits concernant leur fin de vie et leur position sur le don d’organes, en les renseignant directement dans leur dossier.

Qui a accès à ces informations ? 

Ce dossier est accessible à l’ensemble des professionnels de santé habilités par le patient. Mais le professionnel de santé ne doit accéder qu’aux données qui lui sont strictement nécessaires. Chaque accès au dossier médical partagé et aux documents qu’il contient est tracé et le patient en est informé par une notification par mail, sms, ou courrier. Si un médecin accède au dossier médical partagé d’un patient sans y avoir été préalablement habilité par ce dernier, le patient en sera immédiatement informé.
Même s’il n’a pas de caractère obligatoire, face à la multiplication des accidents liés à des défauts d’information, il sera probablement amené à se généraliser. De plus en plus de praticiens se mettront en conformité par rapport aux exigences de sécurité et de confidentialité.
Plus d’informations sur >> https://www.dmp.fr/