smartphone application santé
15
Mai

Comment conseiller les applications santé en officine ?

Les applications mobiles ont envahi notre quotidien et ce dans de nombreux domaines. En 2018, vous êtes 46,5% de pharmaciens à estimer que les applications mobiles de santé peuvent apporter un bénéfice à la santé de vos patients (baromètre 2018 du pharmacien connecté). Devant les innombrables choix proposés, et si on n’est pas soi-même un aficionado de m-santé, difficile de s’y retrouver. Voici quelques éléments qui vous permettront de bien conseiller les applications santé dans votre officine.

Comment savoir si une application santé est validée scientifiquement ?

Trop d’applications ne sont pas élaborées en collaboration avec des professionnels de santé, ce qui représente une inefficacité des solutions voire une dangerosité potentielle pour l’utilisateur. Sachez que l’ANSM classe désormais certaines applications en Dispositif Médical (DM). Un gage de sécurité et de visée médicale vérifiée. D’autres initiatives ont vu le jour, comme la création d’un label européen mHealth Quality (MHQ), qui répertorie des applications médicalement pertinentes, conformes juridiquement, respectant l’éthique, les règlements en vigueur et la protection des données.

Applications santé : quels sont les besoins de vos patients ?

Il existe une multitude de « familles » d’application pour des usages différents :

Être « coaché » au quotidien

Que ce soit dans le cadre d’un sevrage tabagique, d’un suivi nutritionnel ou d’une activité physique régulière, les applications peuvent se révéler un véritable soutien. Des conseils réguliers ou encore visualiser les résultats de ses efforts, grâce à une application, un bon moyen d’assurer un suivi entre deux échanges avec un professionnel de santé.

Assurer un meilleur suivi de ses traitements

Votre patient a tendance à oublier ses médicaments, à ne pas les prendre à la bonne heure ? Il existe une offre d’applications permettant d’améliorer la bonne observance de son traitement. Vous pouvez rentrer un calendrier de prises de médicaments, être notifier au moment de la prise, ou par exemple rentrer les éventuels effets indésirables constatés. Un outil utile pour le patient mais également pour les professionnels qui le suivent.

Mieux s’organiser pour rester en bonne santé

Prendre un rendez-vous chez un médecin près de chez soi, suivre ses remboursements de Sécurité Sociale, regrouper ses informations dans un e-carnet de santé ou encore avoir des recommandations pour rester en bonne santé : renseignez-vous, il existe des applications pour tout cela.

Améliorer le dialogue avec son médecin

Les applications peuvent également devenir un outil d’auto-mesure (couplées ou pas avec des objets connectés) entre deux consultations avec son médecin. Par exemple, dans le cadre d’un suivi de maladie chronique, elles peuvent permettre de consigner les relevés de tension ou glycémiques ou encore de suivre l’évolution régulière de la douleur chez un patient atteint de cancer. Elles peuvent également jouer un rôle non négligeable de relais d’informations sur des maladies spécifiques.

Après ce petit tour d’horizon, vous pouvez être moteur dans la démarche de vos patients , d’adopter une application de santé, mais aussi et surtout, être un garde-fou contre celles qui n’auraient pas le contenu scientifique ou la visée médicale qu’elles prétendent.