JOURNÉE DU SOMMEIL : DEPISTER LES TROUBLES DU SOMMEIL

femme en plein sommeil

Vous souhaitez recevoir la newsletter tous les mois, et découvrir nos articles et nos recette bien-être ?

Passez-vous trop de temps la tête sur l’oreiller ? Si l’on en croit les études qui se succèdent d’année en année, il semblerait que non ! Adultes, adolescents, enfants, personne n’est épargné par cette dette de sommeil. Depuis 2019, les Français seraient même passés sous la barre des 7 heures par nuit. L’institut national du sommeil et de la vigilance a créé la journée nationale du sommeil, tous les troisièmes vendredis du mois de mars, il y a 21 ans déjà. Cette année elle se tiendra le 19 mars. Une journée pour mettre en lumière les troubles du sommeil auprès du grand public. S’informer, se faire dépister c’est bien et trouver des solutions naturelles c’est possible !

Journée du sommeil : « Mieux dormir pour mieux faire face »

Les conséquences du manque de sommeil chronique commencent à être connues du grand public, telles que la prise de poids, le diabète, la dépression ou encore l’augmentation des risques d’accidents, liés à la perte de vigilance. Nous savons moins que le stress psychosocial engendre un sommeil perturbé. La responsabilité incombe à l’élévation du cortisol qui joue un rôle dans les troubles du sommeil. Et pourtant, en période de crise sanitaire, le sommeil est plus que jamais primordial. En effet, il existe une corrélation directe entre le sommeil et la capacité à lutter plus efficacement contre les infections.

« Mieux dormir pour mieux faire face » c’est le thème choisi en 2021 par l’Institut national du sommeil et de la vigilance. De nombreuses actions sont prévues pour informer, sensibiliser et accueillir le public dans les centres de dépistages.

Des solutions naturelles pour traiter les troubles du sommeil

Apnées du sommeil, narcolepsie, si certains troubles nécessitent d’être dépistés et pris en charge médicalement, les insomnies peuvent être traitées naturellement avec la micronutrition  ou les médecines naturelles : comme la gemmothérapie, l’aromathérapie ou encore la phytothérapie. Et oui, les bienfaits de certaines plantes sur notre sommeil sont reconnus depuis des millénaires. Par exemple, l’eschscholtzia, la passiflore ou la mélisse ont des vertus sédatives et sont souvent utilisées. En période de COVID l’eschscholtzia est particulièrement indiquée car, en plus de ses vertus sédatives, elle est un anxiolytique naturel. Elle permettra aux plus anxieux, face aux incertitudes que nous vivons, de s’apaiser pour mieux trouver le sommeil.
Zoom sur l’eschscholtzia, une plante sédative et anxiolytique naturel Indications : anxiété, troubles du sommeil

Contre-indications
: femme enceinte et allaitante

Formes galéniques et posologie :

Gélule (1.2 gr/jour en extrait sec)
EPS (30 ml/jour)
Tisane (2 tasses/jour de 5 gr pour ¼ de litre d’eau, en dehors des repas)
Teinture mère (15 gttes 2/jour, en dehors des repas)
Découvrez 33 plantes dans notre cursus de phytothérapie

Formation(s) en relation avec l’article :

Nouvelles formations !

bourgeons nouveau d'arbre

Gemmothérapie

Découvrir les propriétés et les indications de 16 bourgeons pour soulager les maux du quotidien de vos patients.

Autres articles

VOIR + ARTICLES
Inscrivez-vous à la Newsletter
Merci pour votre Inscription !