Accueil > DOSSIERS > Qu’est-ce que la micronutrition et quels sont ses enjeux ? > Micronutrition : quand les micronutriments sont acteurs de notre santé

Micronutrition : quand les micronutriments sont acteurs de notre santé

Les vitamines

Les 13 vitamines n’ont pas attendu la micronutrition, pour que leurs bienfaits sur notre santé, soient bien connus de tous. Il existe deux catégories de vitamines, les hydrosolubles et les liposolubles. Bien connaître les vitamines, c’est appréhender leur rôle, les conséquences d’une carence ou encore d’un surdosage et ainsi mieux conseiller ses clients.

Les acides gras essentiels

Les acides gras essentiels, sont des acides gras polyinsaturés : l’acide linoléique et l’acide alpha-linoléique, plus communément appelés omega 3 et omega 6. Le corps ne les synthétisant pas naturellement, il est nécessaire de trouver dans son alimentation des apports en acides gras essentiels naturels grâce par exemple, aux huiles végétales ou aux poissons gras. Les omega 3 et omega 6, ont des vertus anti-inflammatoires, antiagrégantes plaquettaires et anti-allergisantes. La prise d’acides gras essentiels dans le cadre d’un traitement de micronutrition peut ainsi permettre la prévention des migraines, le traitement de l’asthme, du psoriasis ou des maladies cardiovasculaires.

Les acides aminés

Glutamine, tyrosine ou encore tryptophane, ces micronutriments sont des acides aminés. Il en existe bien d’autres qui sont contenus principalement dans les protéines d’origine animale telles que dans les œufs, les viandes, les poissons ou les produits laitiers. Certains acides aminés sont synthétisés naturellement par le corps et sont dits « non essentiels », les autres doivent nécessairement être apportés via l’alimentation. Les rôles et conséquences de carences ou surdosages en acides aminés peuvent être très divers. Par exemple, le tryptophane aura une action positive sur le moral et le stress, alors que la glutamine, bien connue des sportifs pourra améliorer la récupération et diminuer les troubles digestifs.

Les minéraux et oligo-éléments

Les minéraux et oligo-éléments sont des micronutriments d’origine minérale. La différence sera faite entre les macro-éléments, les minéraux, tels que chlore, magnésium, sodium, potassium, phosphore ou calcium, qui ont besoin d’être en quantité importante dans l’organisme ; et les oligo-éléments qui se trouvent à petites doses, le fer, le cuivre ou l’iode… Ils interviennent par exemple, dans la régulation de la glycémie, la minéralisation osseuse ou l’élaboration d’hormones ou d’enzymes. La micronutrition peut permettre d’éviter une carence qui entraîne généralement fatigue et anémie.

Les probiotiques, prébiotiques, symbiotiques

Avec la démocratisation de la micronutrition, on entend de plus en plus parler de probiotiques, mais les connaissez-vous réellement ? Avez-vous également entendu parler des prébiotiques et des symbiotiques ? Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui composent notamment notre flore intestinale. Ces bonnes bactéries sont utiles à l’organisme pour assurer la digestion, favoriser nos défenses immunitaires ou par exemple améliorer l’assimilation des vitamines. Les prébiotiques sont d’autres micronutriments contenus dans notre alimentation qui vont aider les probiotiques à se développer en nombre dans l’organisme. Les symbiotiques, sont des substances amenées par complémentation alimentaire qui combinent probiotiques et prébiotiques. Ils permettent donc d’amener à la fois les bactéries recherchées ainsi que le terrain favorable à leur bonne prolifération. Cette complémentation est indiquée dans de nombreux cas comme par exemple, les troubles digestifs, l’acné, les allergies, ou encore la déprime.

Panier

Aucun produit dans le panier
Voir notre catalogue