Accueil > DOSSIERS > Plaies et pansements : la prise en charge en officine

Plaies et pansements : la prise en charge en officine

600 000 patients atteints d’un ulcère de la jambe, 120 000 souffrant de plaies du pied diabétique, plus de 200 000 plaies post-opératoires, 53 000 patients atteints d’escarres, des chiffres qui ne cessent de croître. Dans son exercice quotidien, le pharmacien est confronté à de nombreux cas de plaies chroniques. Il est donc important pour l’officine de se former afin de pouvoir se préparer à cette évolution de compétences.

Quels sont les enjeux des plaies et des pansements sur la santé publique ?

Depuis toujours, les plaies et les pansements sont un vrai problème de santé publique car les plaies nécessitent une véritable coordination entre les différents professionnels de santé. En France, on recense 2 millions de plaies chroniques. Le pharmacien délivre les pansements, il est donc un acteur privilégié de la chaîne.

Pourquoi vos conseils séduisent vos clients ?

Les ordonnances de pansements ne sont pas toujours précises. Bien connaître les différentes familles de pansements et les protocoles selon les types de plaies, les stades de la plaie et son évolution, permet un accompagnement personnalisé et efficace. Les patients seront rassurés par la bonne coordination entre les médecins, les infirmiers et vous.

Les plaies et les pansements au comptoir

Les soins à domicile encouragés par les politiques de santé publique actuelles, augmentent la délivrance de pansements en pharmacie. C’est l’occasion de conseiller la centaine de patients annuels qui vont se présenter au comptoir. La prise en charge des plaies chroniques représente en moyenne 8 à 13 % du chiffre d’affaire de l’officine. De plus, ce nouvel élargissement de compétences a pour objectif de faciliter la prise en charge et les délais pour le patient.

Découvrez les plaies et les pansements

Panier

Aucun produit dans le panier
Voir notre catalogue