14
Nov

La micronutrition pour prévenir les infections hivernales

Rhume, bronchite, grippe, gastro-entérite… Avec le retour du froid, les maladies hivernales pointent le bout de leur nez. Sans gravité la plupart du temps, elles n’en sont pas moins désagréables. Nous vous donnons quelques conseils pour prévenir ces infections hivernales grâce à la micronutrition.

Stimuler les défenses immunitaires

Plus besoin de rappeler que certains micronutriments sont essentiels à notre santé. Il est d’ailleurs possible grâce à eux de prévenir les infections hivernales.

Savez-vous que 70 à 80% du système immunitaire de notre organisme se trouvent au cœur de nos intestins ? Les probiotiques équilibrent la flore intestinale et renforcent le système immunitaire, empêchant la prolifération des germes indésirables.

On les retrouve dans les aliments fermentés tels que :
• Yaourts et laits fermentés : lait ribot…
• Kéfir,
• Dérivés du soja : tamari, miso,
• Choucroute
• Olives, cornichons, pickles…

 

Ce que vous pouvez conseiller 

LES PROBIOTIQUES

En prévention

5 milliards / jour pour un adulte,
2,5 milliards / jour pour un enfant de moins de 4 ans
D’octobre à mars, une cure de 10 jours / mois est nécessaire pour assurer un effet
En dehors des repas, soit 15 minutes avant ou 2 heures après, avec un verre d’eau à température ambiante

En curatif

10 milliards  /jour pour un adulte, durant toute la période des symptômes
5 milliards / jour pour un enfant durant toute la période des symptômes
En dehors des repas, soit 15 minutes avant ou 2 heures après, avec un verre d’eau à température ambiante

 

Une action antioxydante et anti-infectieuse

La vitamine C joue un rôle dans la lutte contre les infections. Elle est anti-infectieuse et antioxydante. Il faut privilégier la vitamine C naturelle fournie par les 5 fruits et légumes recommandés par jour, répartis en 4 portions de légumes et une portion de fruit.

L’acérola, petite cerise provenant d’Amérique du sud et le cynorhodon, baie rouge, provenant de l’églantier, sont des sources très importantes de vitamines, de minéraux, mais aussi d’antioxydants.

 

Ce que vous pouvez conseiller

LA VITAMINE C

En prévention

110mg / jour de vitamine C

En curatif

Doubler ou tripler la dose en période de maladie.

Attention à privilégier la vitamine C naturelle (acérola ou cynorhodon)

La vitamine D aura elle aussi un effet très stimulant sur les cellules immunitaires :
Les besoins chez un adulte sont de 5g / jour
La supplémentation en Vit D est nécessaire d’octobre à mars, pour couvrir la période hivernale

 

Quelques réflexes simples pour prévenir les infections

Les mains sont les facteurs principaux de la transmission de virus et d’infections. Se laver les mains régulièrement réduit le risque de propagation des maladies. Il est donc indispensable de rendre ce geste systématique pour prévenir les maux de l’hiver.

Boire abondamment permet de combattre les infections. En hiver, les intérieurs sont chauffés, et l’air y est sec. Penser à bien s’hydrater avec de l’eau, du thé, des tisanes, des potages ou des jus.

Un corps fatigué a beaucoup plus de mal à lutter contre les agressions extérieures. Il est primordial de dormir suffisamment. Enfin, pratiquer une activité physique régulière permet d’évacuer le stress qui a tendance à fragiliser les défenses du corps.

Pour en savoir plus, vous pouvez suivre notre cursus de micronutrition.