18
Oct

Quelques astuces pour l’allaitement

Si la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel est fixée la première semaine du mois d’août, en France, elle a lieu durant la 3e semaine du mois d’octobre, du 14 au 20 octobre 2018. Cette semaine est consacrée à donner des informations, des recommandations, sur le lait maternel et ses vertus. Voici quelques conseils que vous pouvez dispenser au comptoir.

Pourquoi une Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel ?

Aujourd’hui, seulement 2 nouveau-nés sur 5 sont allaités au sein dans l’heure qui suit leur naissance et seulement 40% des enfants âgés de moins de 6 mois sont exclusivement allaités au sein.

Pourtant le lait maternel possède des qualités nutritionnelles qui ne sont plus à démontrer, tant pour le développement du nourrisson, que pour le protéger contre les maladies. Il aide le bébé dans sa croissance, contribue au développement de son cerveau et diminue l’apparition de l’obésité dans l’enfance.

L’objectif de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM) est de développer la prise de conscience pour tous, des bienfaits de l’allaitement. Cela permet également aux femmes d’être bien informées et soutenues dans leur démarche.

Les enjeux de l’allaitement pour le bébé

Dès les 6 premiers mois, le lait maternel apporte de nombreux bienfaits au bébé. En effet, le lait est riche en matières grasses, en lactose et en vitamines. Il contient également des anticorps, qui permettent de réduire le risque d’infections, stimulent le système immunitaire et agissent comme un premier vaccin.

L’allaitement maternel favorise le développement neurologique. Il diminue également l’exposition à l’asthme, aux allergies, au diabète, aux maladies gastro-intestinales et réduit la gravité des infections ORL et respiratoires.

Les bienfaits sont-ils réservés aux bébés ?

Les bienfaits de l’allaitement sont aussi visibles sur la maman. En effet, il protège contre le cancer du sein, de l’utérus et des ovaires. Pour se protéger au maximum contre le développement de ces cancers, il est recommandé d’allaiter le plus longtemps possible. Il réduit les saignements postnataux grâce aux tétées du nouveau-né qui accélèrent les contractions utérines.

Donner le sein permet également de diminuer le risque d’ostéoporose. L’allaitement donne lieu à une meilleure reminéralisation osseuse après l’accouchement. Pour finir, nourrir son enfant au sein aide la maman à retrouver plus facilement son poids initial et lui apporte une plus grande sérénité psychique.

Quelques astuces à donner à une jeune maman,

#Conseil 1 : Privilégier l’apport de fer
Il est le principal constituant des globules rouges. Le manque de fer procure une grande fatigue et augmente les risques d’infections. Le stock de fer du bébé n’étant pas encore constitué, il puisera dans celui de la maman. On le retrouve entre autres dans toutes les viandes, poissons et crustacés ainsi que dans le chocolat noir, les céréales et les légumineuses et certaines épices comme le paprika.

#Conseil 2 : Ne pas négliger le calcium
Indispensable pour le nouveau-né, le calcium permet de développer son squelette et sa musculature. Il permettra également de compenser les propres pertes de calcium de la maman, qui peuvent survenir en allaitant. Il se retrouve dans les yaourts, le lait et le fromage mais également dans tous les légumes et fruits ainsi que dans les oléagineux.

#Conseil 3 : Penser aux acides gras essentiels
Le cerveau du bébé ainsi que son développement nerveux et psychique nécessitent des acides gras essentiels, tels que les Oméga 3. C’est dans l’alimentation que la jeune maman devra les trouver en consommant des poissons gras et des huiles végétales, des graines de lin et de chia.

#Conseil 4 : Continuer à bien s’hydrater
Il est important de boire de l’eau en quantité suffisante pour étancher sa soif. Le thé, le café et les boissons énergisantes sont à éviter à cause de leurs effets excitants. L’alcool, même à faible dose, est bien évidemment à proscrire.

Pour en savoir plus sur l’allaitement vous pouvez suivre notre formation Pédiatrie, qui aborde également les thèmes des laits infantiles, des problèmes dermatologiques ou encore de la vaccination.