05
Juin

Sport et hydratation : que conseiller à vos patients en officine

Les beaux jours qui reviennent s’accompagnent des premières chaleurs. Les sportifs les moins initiés ont envie de se mettre au sport et les plus assidus doivent adapter leur pratique aux conditions climatiques. En effet, qui dit chaleur et pratique sportive, dit prendre garde aux risques de déshydratation pendant l’effort et aux coups de fatigue après la séance. Dans le cadre de la prise en charge du sportif à l’officine, vous pouvez alerter et conseiller vos patients.

Sport et chaleur un risque accru de déshydratation

Pendant la pratique sportive et particulièrement lorsqu’il fait chaud, notre corps transpire pour réguler la température du corps. Ce phénomène entraîne une perte d’eau mais également de minéraux. Sans une réhydratation adéquate une déshydratation, voire un coup de fatigue après l’effort peut survenir. Quels sont les signes qui peuvent alerter :

  • la soif
  • la bouche, la langue ou les lèvres sèches
  • les crampes
  • l’augmentation du rythme cardiaque

Conséquences et complications de la déshydratation

La déshydratation ne doit pas être prise à la légère elle peut entraîner une chute de : la performance, l’attention, la mémoire ou la coordination motrice. Les conséquences peuvent aller de difficultés à récupérer, à des malaises en passant par de grandes fatigues, des étourdissements et des vertiges. La déshydratation peut également favoriser les tendinites et les coups de chaleurs (maux de tête, chair de poule, nausées, vertiges, malaise, …) Quelques conseils peuvent cependant l’éviter.

Ce que vous pouvez conseiller :
Bien s’hydrater avant, pendant et après l’effort. Ne pas attendre d’avoir soif.

Pratique de moins de 2 heures : une simple eau minéralisée pendant l’effort, puis une boisson de récupération qui contient du sucre, des minéraux, des antioxydants et des acides aminés. Cette dernière permet de reconstituer les réserves et de limiter les traumatismes physiques.

Pratique de + de 2 heures : une boisson d’effort (avec du sucre et du sodium). Et après l’effort, la même boisson de récupération que dans le cas précédent.

Ne jamais oublier qu’une bonne hydratation c’est une performance à l’effort et une récupération efficace pour une pratique sportive « saine » !