ALLERGIES : AGIR À l’INTÉRIEUR !

allergies extérieur

Vous souhaitez recevoir la newsletter tous les mois, et découvrir nos articles et nos recette bien-être ?

25 à 30 % de personnes sont allergiques. Et s’il y a alors une période de l’année qu’ils redoutent, c’est bien le printemps et le retour des pollens. Du moins c’est ce que tout le monde pense. En 2021, la journée Française de l’allergie est placée sous le thème moins connu des allergènes et de la pollution de l’air intérieur. Un mal pourtant pas moins handicapant au quotidien et toute l’année !
La bonne nouvelle c’est qu’on peut agir.

« Allergies, agissons ! à l’intérieur aussi. »

Organisée à l’initiative de l’association Asthme & Allergies, en partenariat avec de nombreuses associations et soutenue par des laboratoires, le mardi 16 mars 2021 est la journée Française de l’allergie placée sous le thème « Allergies, agissons ! à l’intérieur aussi. ». Mais quand on parle d’allergènes intérieurs de quoi parle-t-on exactement ?

Phénomène allergique & allergènes intérieurs

L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui entraîne une intolérance vis-à-vis de substances qui devraient a priori être inoffensives. Ces substances sont appelées allergènes. Les plus connus et les plus pointés du doigts sont sans nul doute les pollens mais nous oublions trop souvent les allergènes intérieurs tels que les acariens, les animaux domestiques, les blattes ou les moisissures. Les polluants dits « domestiques » seraient des facteurs aggravants : tabac, matériaux de construction, ameublement, produits d’entretien ou parfums d’intérieur sont également à surveiller de près.

Depuis 20 à 30 ans, le nombre de personnes touchées par une allergie est en constante augmentation et les spécialistes estiment qu’en 2050 la moitié de la population mondiale sera affectée par au moins une pathologie allergique (source : asthme-allergies.org). Une population qui, à 27% déclare ressentir une détérioration de sa qualité de vie, à 20% être vigilante au quotidien à ce qu’elle peut faire ou non et à 17% considère que les allergies aggravent son état de santé.

Allergies que peut-on faire ?

Les traitements de l’allergie consistent à prendre en charge les symptômes et non la cause. Ils peuvent prendre la forme d’antihistaminique, de collyre, de spray nasal ou encore de bronchodilatateur en cas d’asthme. Il est également possible d’entamer une stratégie de désensibilisation qui peut durer de 3 à 5 ans pour les allergies respiratoires avec un effet de 5 à 10 ans.

Par ailleurs, une autre stratégie est celle de l’éviction qui consiste à éviter le contact avec les allergènes responsables.
Par exemple, ne pas sortir quand la période de pollinisation bat son plein ! Oui, mais quand les allergènes responsables sont à l’intérieur, dans nos habitations que peut-on faire ?

Voici quelques conseils :

  • Aérez vos pièces au moins 2 fois par jour pendant 15 minutes.
  • Ne surchauffez pas votre intérieur (19° pas plus)
  • Luttez contre l’humidité
  • En cas de moisissures, nettoyez les surfaces à l’eau de javel

Évitez les tapis et les moquettes

Les médecines naturelles pour lutter contre les allergies

L’aromathérapie, la phytothérapie, la gemmothérapie et la micronutrition peuvent être une réponse naturelle aux symptômes de l’allergie.
L’objectif sera surtout grâce à ces alternatives, de travailler sur l’origine de allergies, en modifiant “le terrain”.

Formation(s) en relation avec l’article :

Nouvelles formations !

bourgeons nouveau d'arbre

Gemmothérapie

Découvrir les propriétés et les indications de 16 bourgeons pour soulager les maux du quotidien de vos patients.

Autres articles

VOIR + ARTICLES
Inscrivez-vous à la Newsletter
Merci pour votre Inscription !