fertilité masculine
03
Oct

La fertilité, aussi une histoire d’homme ?

Au comptoir, vous rencontrez des couples qui ont des difficultés à concevoir. Tout comme celle de la femme, la fertilité de l’homme est influencée par différents facteurs. Aujourd’hui nous sommes conscients de l’importance de certains micronutriments pour favoriser la conception. Nous allons vous révéler quelques conseils hygiéno-diététiques pour booster la fertilité de vos patients.

Quels sont les micronutriments à privilégier ?

L’alimentation est l’un des facteurs premier influençant la fertilité de l’homme. Certains micronutriments pourraient enrichir la qualité de ses spermatozoïdes. En conséquence, il convient de privilégier certains aliments.

La viande, le poisson et les produits laitiers, riches en carnitine et coenzyme Q10, garantissent le bon fonctionnement des muscles et contribuent à la production d’énergie des spermatozoïdes. Ils favoriseraient leur multiplication et leur mobilité, assurant une bonne vivacité.

Vous pouvez penser à conseiller les Oméga 3. Ils agissent sur la souplesse des membranes cellulaires, facilitant les (échangent) entre l’ovocyte et le spermatozoïde. Les Oméga 3 sont contenus principalement dans les petits poissons gras et les huiles végétales.

Côté minéraux, le magnésium, connu pour ses vertus anti-stress, est également recommandé en période de conception. Le stress est un facteur néfaste au désir. Il peut provoquer des problèmes d’infertilité. Le zinc, très présent dans le liquide séminal, peut également être utilisé en renfort, pour diminuer le stress oxydant. Pensez à conseiller : les céréales et les légumes (lentilles, haricots blancs, pois cassés) / les huîtres et les germes de blé.

Enfin, les antioxydants contenus dans les vitamines A, C, E et les polyphénols jouent un rôle de protection contre les agressions extérieures (stress, tabac, pollution). Ils maintiennent l’intégrité des spermatozoïdes. Il faut donc penser aux légumes verts, aux fruits, aux épices, au thé vert ou encore au chocolat noir.

Augmenter la fertilité masculine en 4 points

1 – Consultation de préconception

Aller à une consultation de préconception à deux ! Cet examen permettra d’envisager une alimentation adaptée pour le futur père afin d’optimiser sa fertilité. Ce moment est aussi l’occasion de vérifier les antécédents familiaux de maladies génétiques.

2 – Avoir une bonne hygiène de vie

Faire du sport et avoir un sommeil régénérateur. L’activité physique permet de favoriser la concentration de spermatozoïdes.

3 – Arrêter la cigarette et limiter la consommation d’alcool

La cigarette et la consommation d’alcool augmentent les risques de stérilité. Ces mauvaises habitudes diminuent la probabilité de conception et sont responsables de dysfonctionnements de la spermatogenèse chez l’homme.

4 – Laisser les spermatozoïdes « au frais »

Pour conserver leur vitalité, il est conseillé de garder les spermatozoïdes à une température de 2 °C inférieure à celle du reste du corps. Les vêtements serrés, l’ordinateur sur les genoux, le téléphone portable dans la poche, les jacuzzis ou encore les saunas sont donc à éviter.